Profiloplastie

DEFINITION . OBJECTIFS . PRINCIPES
C'est l'analyse d'un visage qui permet d'apprécier au mieux l'équilibre des différentes structures entre elles et l'harmonie de l'ensemble. Le front (étage supérieur), le nez (étage moyen), les lèvres et le menton (étage inférieur) obéissent à des rapports de proportion précis. L'étude du profil à partir de documents photographiques et radiologiques constitue un élément complémentaire qui aidera à définir le geste chirurgical le mieux adapté.
Ainsi une rhinoplastie retirant une bosse, peut se révéler insuffisante si un menton très fuyant n'est pas également corrigé. De même, un nez peut paraître un peu petit alors que c'est le menton qui est trop saillant. L'étude des proportions relatives peut donc dans certains cas conduire à conseiller un complément chirurgical pour un meilleur équilibre physique du visage : c'est la profiloplastie. Dans ce cadre, la rhinoplastie, les prothèses de menton et les prothèses de pommettes sont des éléments qui modifient de façon notable l'équilibre physique du visage. Le menton est un élément important de la physionomie et un déséquilibre à son niveau se traduit soit par un aspect trop discret et effacé ou au contraire trop agressif du visage. La chirurgie esthétique du menton ou génioplastie permet de corriger aussi bien un menton fuyant (rétrogénie), qu'un menton trop projeté en avant (progénie).Dans l'un et l'autre cas, l'intervention n'est envisageable qu'à la fin de la croissance osseuse, c'est-à-dire après dix-sept ans.
Le relief des pommettes peut dans certains cas être insuffisant du fait d'un développement incomplet de 'os malaire. Le visage en longueur est alors jugé comme peu expressif.

AVANT L'INTERVENTION
Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l'intervention. Aucun médicament contenant de l'Aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l'intervention.
Il sera pratiqué un lavage des cheveux la veille de l'intervention et un démaquillage soigneux le jour de l'intervention. Il est fondamental de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l'intervention.

TYPE D'ANESTHESIE
La profiloplastie peut être réalise sous anesthésie générale, ou sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse (anesthésie "vigile"). Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d'une discussion entre vous, l'anesthésiste et le chirurgien.

MODALITES D'HOSPITALISATION
1 ou 2 jours en moyenne.

L'INTERVENTION
Chaque Chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu'il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.

Le menton fuyant ou «rétrogénie»: Deux techniques sont possibles:
  • soit la mise en place d'un implant prothétique, en silicone le plus souvent.
  • soit l'utilisation d'une baguette osseuse prélevée sur le menton et disposée en avant. (dans ce cas, une anesthésie générale est faite).

Le choix de l'une ou l'autre technique dépend des conditions anatomiques particulières et la décision est prise après une information complète (du) de la patiente. Le résultat obtenu par cette intervention simple, est souvent très net grâce à l'équilibre qu'elle rétablit entre les différentes structures du visage.
Assez fréquemment, un "double-menton" par accumulation de graisse est associé et sera corrigé par une lipo-aspiration effectuée dans le même temps opératoire.
  • Le menton saillant ou «progénie»: La technique consiste à retirer toujours par voie buccale, une baguette osseuse excédentaire, ce qui entraîne un recul du menton et un meilleur équilibre de la ligne de profil.
En fonction du chirurgien et de l'importance des corrections à apporter, l'intervention peut durer de une à deux heures.
  • Pour les Pommettes: L'intervention chirurgicale, qui permet de corriger cette absence de relief, est pratiquée sous anesthésie locale approfondie ou sous anesthésie générale et dure en moyenne une heure. Elle s'effectue par voie endobuccale, c'est-à-dire sans cicatrice visible.

Le plus souvent, c'est un implant prothétique en silicone qui est mis en place et qui assure une bonne projection du relief de la pommette.

Souvent, la mise en place de pommettes (dont la taille, et la forme sont adaptées au visage de la patiente) est également faite au cours d'un lifting cervico-facial ou d'un mask lift et contribue à améliorer l'effet de rajeunissement.

APRES L'INTERVENTION : LES SUITES OPERATOIRES
La sortie pourra intervenir soit le lendemain, soit le surlendemain de l'intervention.
Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent.
Un œdème souvent discret dure quelques jours avant de disparaître. Un traitement adapté sera prescrit.
Les fils utilisés sont résorbables et s'élimineront d'eux-mêmes.

LE RESULTAT
Le résultat obtenu par cette intervention simple, est souvent très net grâce à l'équilibre qu'elle rétablit entre les différentes structures du visage.

LES INCONVENIENTS POSSIBLES
II peut s'agir pour l'essentiel:
  • d'un œdème (gonflement) persistant au niveau de certaines zones au-delà du troisième mois et qui peut nécessiter des massages,
  • de troubles de la sensibilité en règle générale transitoires
  • d'un résultat qui peut justifier une retouche
Les inconvénients sont également ceux d'une rhinoplastie.

En ce qui concerne la mise en place d'un implant mentonnier ou malaire, une désunion au niveau de la cicatrice ou un retard de cicatrisation peuvent survenir.
Ces inconvénients peuvent nécessiter une réintervention, le plus souvent effectuée sous anesthésie locale, pour repositionner l'implant.
Rarement, la survenue de ces inconvénients peuvent nécessiter l'ablation de l'implant.

LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES
Une profiloplastie, bien que réalisée pour des motivations esthétiques, n'en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il. Il faut distinguer les complications liées à l'anesthésie de celles liées au geste chirurgical.

* En ce qui concerne l'anesthésie, lors de la consultation le médecin anesthésiste informera lui-même le patient des risques anesthésiques.
* En ce gui concerne le geste chirurgical: en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d'intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.

Rares et limités, ces risques existent cependant:
  • Hématomes : la plupart du temps sans gravité, ils peuvent justifier d'être évacués s'ils sont trop importants.
  • Infection : exceptionnelle quand l'intervention est réalisée dans des conditions normales d'asepsie.
  • Les complications telles que les anomalies de cicatrisation, les nécroses cutanées sont plus rares et surtout beaucoup plus discrètes puisque la cicatrice est endo-buccale.
  • Asymétrie de position : il peut apparaître d'emblée ou secondairement une asymétrie au niveau des pommettes, plus rarement une malposition de l'implant mentonnier. Souvent seule une reprise chirurgicale faite quelques mois plus tard permettra la correction.
Parfois cependant, quand elles sont difficiles à contrôler, chacune de ces complications peut contraindre à retirer le ou les implants mal tolérés.

Si la plupart du temps, les suites sont simples, une complication peut toujours survenir. Il faut absolument conserver la communication et garder le contact avec votre chirurgien. Le fait d'avoir discuté de cette éventualité avant, permet de mieux la comprendre et la vivre lorsque cela arrive.
Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure de la formation et la compétence requises pour savoir limiter le risque de ces complications, et les traiter efficacement le cas échéant. Ainsi parce que le praticien et la patiente ont un objectif commun, une "retouche" peut se révéler utile, décision prise d'un commun accord au cours d'un suivi qui se doit d'être régulier et effectif.

Ce capital confiance permettra au chirurgien de prendre en charge les impondérables et de traiter cette complication. Votre opérateur souhaite encadrer au mieux l'intervention et l'information, AFIN DE VOUS AIDER À VIVRE CE GESTE CHIRURGICAL LIBREMENT CONSENTI DE LA MEILLEURE FAÇON POSSIBLE.